Édito

Bienvenue sur le site de l'Association des Anciens Élèves de l'Enssat. Vous pouvez librement découvrir l'association, consulter l'annuaire des diplômés ou modifier vos information si vous êtes diplômés de l'Enssat.

Bien sûr vous pouvez adhérer à l'association depuis ce site, en quelques secondes !

Adhérer en ligne »

Pour profiter du site au maximum, identifiez-vous : vous aurez accès à plus de fonctionnalités que vous soyez adhérent ou non.

Les dernières nouvelles ...


 Ce site est régulièrement mis à jour pour vous informer au mieux de la vie de l'association et de votre école. N'hésitez pas à revenir, à vous abonner au flux RSS ou au fil Twitter.

Sandrine a besoin de vous !

Posté par Pierre-yves Lapersonne le 19/05/2021



Il est 12h30, une matinée de cours s'achève, et les ventres crient famine.
Le restau U à côté de l'école ? Moui, non, trop de monde à cette heure.
Dévorer les derniers polycopiés distribués en amphi ce matin-même ? Ils semblent un peu indigestes de prime abord, s'agit pas de manger trop vite les polys d'optique non linéaire.
Alors pourquoi par filer à la cafétéria en dessous du restau du CROUS ? En plus, il y a moyen de squatter le billard. Et c'est Sandrine qui nous accueille, raison de plus !


Beaucoup d'entre vous ont eu cette réflexion, et pendant de nombreuses années.

Avant de rejoindre la cafétéria de l’IUT de Lannion, Sandrine travaillait à celle du CROUS. Elle accueillait toujours les étudiants avec le sourire, constamment de bonne humeur, et toujours prête à papoter avec les étudiant, thésards et enseignants venus passer le temps, jouer au billard, prendre un café ou dévorer des sandwiches et paninis. Sandrine a toujours été là pour les étudiantes et étudiants, avec les mots qu'il faut pour remonter le moral, surtout en période de rush. Pour beaucoup d'étudiants, c'était un rituel hebdomadaire ou quotidien de venir à la cafét', passer commande et papoter avec elle avant la reprise des cours. Bref, Sandrine est plus que « la dame de la cafét' ».

Cependant, Sandrine a des ennuis, et risque de perdre son emploi.
C'est un coup dur pour les personnes ayant l'habitude de passer du temps avec elle et de profiter de sa bonne humeur, et ça l'est d'autant plus pour elle. Perdre son emploi dans le contexte actuel est un cauchemar.

À l'initiative des étudiants de l'IUT de Lannion, une pétition en ligne a été lancée.
Elle est là pour montrer que les étudiants qui ont connu Sandrine ont apprécié autant son travail que les moments passés avec elle. À travers cette pétition, il y a la volonté de faire rester Sandrine à son poste pour continuer de faire le métier qu’elle aime aux côtés des étudiants et du personnel.



Si vous voulez la soutenir, vous pouvez vous rendre sur le site de la pétition en ligne.



Merci à vous !

Accéder à toutes les nouvelles »